theatre sainte-adele | Historique
15164
page-template-default,page,page-id-15164,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

 

 

 

Historique du Théâtre Sainte-Adèle

 

Le Théâtre Sainte-Adèle a pignon sur rue sur le boulevard Sainte-Adèle au cœur de la ville portant le même nom. Ce bâtiment de pierres au cachet unique était la petite chapelle du village au début des années trente. De ce passé, le théâtre a su garder une ambiance tout à fait particulière.

Vers la fin des années quarante, une église fut construite dans un autre secteur du village et la petite chapelle devint alors une salle paroissiale avec toutes ses activités, sans oublier « les p’tites vues du samedi après-midi ». En 1954, Claude-Henri Grignon y présenta une pièce de théâtre de sa création, avec comme interprètes les commerçants et les habitants du village. La vocation artistique de ce lieu privilégié s’amorçait déjà.

Au début des années soixante, le théâtre Sainte-Adèle devint un des premiers théâtre d’été du Québec. Sous la direction du regretté comédien Pierre Dufresne, plusieurs excellentes productions y furent présentées.

En 1987, Philippe Riopelle se porte acquéreur du théâtre Sainte-Adèle et travaille avec passion pour que ce lieu de divertissement et de culture populaire devienne un incontournable dans la région des Laurentides.

En 1994, le bâtiment fut entièrement rénové avec le souci de garder son cachet particulier. On y retrouve une salle de théâtre confortable et climatisée de 400 fauteuils, une salle à manger au 2ième étage et une terrasse fermée avec un côté bar-terrasse et un côté repas-terrasse.